Wall Street va célébrer tranquillement Thanksgiving

Les

bourses de New York sont pour la plupart fermées mercredi. Cela a pris du recul après les enregistrements un jour plus tôt. Les investisseurs de Wall Street lont pris assez lentement dans la perspective de Thanksgiving Day, jeudi. Ensuite, les bourses américaines sont fermées.

L indice Dow-Jones a chuté de 0,6 pour cent à 29 872,47 points. Mardi, la jauge de pointe, avec trente grandes entreprises reflétant les affaires américaines, a franchi pour la première fois la limite de 30 000 points. Le large S&P 500 a chuté de 0,2 pour cent à 3629,65 points, mais la jauge technologique Nasdaq a remporté 0,6 pour cent pour atteindre 12 152,22 points.

Il y a eu un grand nombre de chiffres macroéconomiques, y compris les demandes de prestations hebdomadaires, une nouvelle prévision de croissance pour léconomie américaine au troisième trimestre, des données sur la confiance des consommateurs envers les États-Unis et les dépenses de consommation. Le procès-verbal de la dernière réunion politique de la Réserve fédérale a également été publié. Pour le moment, la Fed naurait pas lintention de modifier le programme de rachat dobligations.

Slack

Parmi les entreprises, le service de chat daffaires Slack Technologies, avec une augmentation de prix de près de 38 pour cent. Il est rapporté que le groupe de logiciels veut reprendre Salesforce Slack. La valeur boursière de Slack a augmenté à plus de 21 milliards de dollars en raison du message. Salesforce a perdu 5,4 %.

Sur le front trimestriel, une attention a été portée au producteur de machines agricoles Deere et à la marque de mode Gap. Deere a chuté de 2 pour cent et Gap a chuté de près de 20 pour cent en raison de résultats décevants.

La

chaîne de magasins

Dell

Nordstrom a également ouvert les livres et a reçu près de 12 %. Le fabricant dordinateurs Dell Technologies a chuté de 1,4 % après la publication des chiffres. Le compagnon du secteur HP Inc vient daugmenter de 2,3 % après un rapport trimestriel.

L euro sélevait à 1,1921$, contre 1,1906$ à la fin des échanges en Europe. Les prix du pétrole ont encore augmenté. Un baril de pétrole américain coûte 2,3 pour cent de plus à 45,84 dollars. Le pétrole Brent est devenu 1,9 pour cent plus cher à 48,82 dollars le baril.