Rutte dénonce » inacceptables « déclarations Erdogan envers Macron

Le Premier ministre Mark Rutte trouve également « inacceptables » les paroles du président turc Recep Tayyip Erdogan à son homologue français Emmanuel Macron. Erdogan s‘est demandé samedi, mécontent que Macron ait été passionné par l’islam ces derniers jours, si le président français est bien à sa tête et lui a conseillé de rendre visite au psychiatre.

« Les Pays-Bas continuent de défendre les valeurs communes de l‘UE avec la France », a déclaré Rutte lundi dans un tweet. « Pour la liberté de parole et contre l’extrémisme et le radicalisme. »

Après l‘assassinat du professeur de français Samuel Paty par un extrémiste musulman, Macron s’est vivement prononcé contre le radicalisme et en faveur d‘une séparation plus stricte entre l’Eglise et l‘Etat. Le week-end dernier, entre autres, le président de l’UE Charles Michel, le chef des affaires étrangères de l‘UE Josep Borrell et plusieurs autres chefs de gouvernement européens se sont opposés aux commentaires d’Erdogan en réponse, que le président turc a réitérés dimanche. La France les a appelés grossiers et a rappelé son ambassadeur.