Rappers heureux avec le dernier tour Donald Trump

Les rappeurs Lil Wayne et Kodak Black se réjouissent que Donald Trump les ait graciés lors de son dernier jour de travail en tant que président mardi. Les hommes sur Twitter disent quils sont reconnaissants à The Donald pour cela.

Wayne a été condamné à dix ans de prison parce quil a atterri en 2019 avec un avion affrété avec un fusil chargé dans sa poche. Grùce à Trump, le rappeur na pas à bourdonner maintenant. « Je tiens à remercier le président Trump davoir beaucoup plus à donner à ma famille, à mon art et à ma communauté », a tweeté Wayne.

Black a été condamné à une peine de prison de prÚs de quatre ans pour possession darmes en 2019. Le rappeur tient à remercier Trump pour avoir travaillé à la réforme du systÚme judiciaire américain et à raccourcir sa peine. La question est de savoir si lancien président lit les tweets. Trump a été banni de Twitter aprÚs que ses partisans ont pris dassaut le Capitole plus tÎt ce mois-ci.

Tiger King

Trump a également réduit sa peine à Michael « Harry-O » Harris, co-fondateur de la célÚbre maison de disques Death Row Records. Harris, 59 ans, a dû siéger jusquen 2028 pour trafic de drogue et tentative de meurtre. Il devait sa peine au rappeur Snoop Dogg, qui a commencé sa carriÚre dans le couloir de la mort.

Ceux qui ont moins de chance sont Joseph Maldonado-Passage, la star qui a participĂ© en tant que Joe Exotic Ă  lĂ©mission TV Tiger King. Lancien gardien de lOklahoma purge une peine de 22 ans de prison pour avoir planifiĂ© un meurtre mercenaire sur un rival. À la grande dĂ©ception de lui-mĂȘme et de son Ă©quipe, Trump ne lui a pas pardonnĂ©. Il y avait dĂ©jĂ  une limousine qui attendait la star de la tĂ©lĂ© Ă  la prison…