« PSV ne tient que le Vollgasfussball 50 minutes, ça ne dure pas encore.

Ronald Waterreus entend des « sons positifs » sur Roger Schmidt sur PSV. Cependant, lentraîneur allemand est loin dêtre là où il veut être avec son équipe, note lancien gardien de but. » À lexception de « Vitesse-out », il fait très bonne impression », explique Watergiant dans le Podcast de Skiete Willy de Football International. « Ils ne tiennent le Vollgasfussball que pendant cinquante minutes pour linstant, donc jouer au football ne sera pas encore terminé, mais jai limpression quil y a une sélection qui peut vraiment faire quelque chose avec. »
Watergiant entend des « sons positifs » sur Schmidt au sein du PSV. « Personne ne dit que nous jouons au football accrocheur. Mais si Schmidt veut sentraîner une heure plus tard, il demande. Il nimpose pas de dictats. Il se comporte comme un gars décent. »
Björn van der Doelen pense que cest dune grande importance pour une équipe de championnat. « Ils disent souvent : Au sommet, vous devez être un bâtard. Dans le sport, nous trouvons ça héroïque. Si quelquun réalise quelque chose, peu importe que ce soit une queue. Mais si cest un homme daffaires, on le trouve répréhensible. Être social est un problème secondaire dans ce monde, mais avec moi cest linverse. »