Père drame familial Assendelft à Pieter Baan Centrum

Le père qui a incendié son domicile à Assendelft en novembre avec des conséquences mortelles pour son fils de 14 ans, se rend au Centre Pieter Baan pour y faire des recherches sur ses capacités mentales.

Cela a été annoncé lundi lors d‘une première session de la procédure pénale. Martijn den B., 49 ans, n’était pas présent. Sa femme et leurs deux autres fils âgés de 16 et 19 ans l‘ont fait. Ils ont été blessés pendant le feu féroce. Le ministère public poursuit Martijn den B. pour le meurtre de son fils et trois tentatives de meurtre de ses autres membres de sa famille.

L’ incendie dans la maison du Zomerzon à Assendelft a éclaté à 7 heures et demie du matin le 2 novembre de l‘année dernière. Martijn den B. versé de l’essence dans la maison et l‘a allumé. Pour Vigo, 14 ans, la voie d’évasion a été coupée. Les autres membres de la famille étaient à peine capables de s‘échapper.

Martijn den B. est également poursuivi pour détournement de 5 tonnes de son employeur. Sur l’avis de son avocat Mark Jan Bouwman, il n‘était pas présent à l’audience, mais il sera présent pendant linterrogatoire quant au fond. Aucune date n’a encore été fixée pour cela. Une deuxième séance dintroduction aura lieu le 10 mai. Le rapport du Pieter Baan Centrum est attendu en juin. Selon Bouwman, Martijn den B. a participé à l’interrogatoire de la police, « pour autant qu‘il se souvienne des choses », et il participera également à l’enquête sur ses capacités mentales.