Open dAustralie probablement reporté ; avaler pour le tournoi ABN AMRO

On sattend à ce que lOpen dAustralie de Melbourne débute une ou deux semaines plus tard. Cest létape intermédiaire des négociations entre lorganisation du tournoi de grandslam et les autorités locales.

Cela pourrait avoir des conséquences pour le tournoi ABN AMRO de Rotterdam, qui sera sur le calendrier du 8 au 14 février. En raison dun changement de tournoi en Australie, les autres événements du calendrier peuvent également être défilés, y compris Rotterdam.

Pas en février

L Australian Open est toujours programmé du 18 au 31 janvier. « Tant quils ne vont pas au mois de février », Richard Krajicek, directeur du tournoi ABN AMRO, a soigneusement réfléchi lundi dernier à un scénario de lapogée.

Si cétait le cas, cela signifierait que le tournoi de Rotterdam pourrait passer à une date différente. Pour lATP, lorganisation faîtière, la préservation des tournois et un bon calendrier sont une priorité absolue.

Jetez un coup dœil à la conversation avec Krajicek sur lachèvement du tournoi ABN AMRO 2021 :

« Il y a un certain nombre de dates que nous examinons maintenant », affirme Martin Pakula, ministre des Sports de lÉtat de Victoria. « Jai déjà lu des rapports selon lesquels le tournoi sera probablement reporté denviron deux semaines. Je pense que cest très probable. »

Pakula a également souligné quil y avait plus doptions et a évoqué le report, cette année, de Roland Garros de quelques mois et même le report de Wimbledon.

25 jours pas de nouvelles infections

Le Premier ministre Martin Andrews de Victoria souligne que lOpen dAustralie est certainement important, mais signale également quune quarantaine obligatoire sera nécessaire pour les joueurs de tennis. LÉtat australien de Victoria na connu aucune nouvelle infestation de couronne depuis 25 jours consécutifs.

« Le reste du monde est en feu, donc il y a une obligation de quarantaine pour tous ceux qui viennent dans notre ville (Melbourne, Red.) ou dans notre province », a déclaré Andrews.

Pakula ajoute que la fédération internationale de tennis ITF (en consultation avec les groupes dintérêt ATP et WTA) doit décider elle-même si elle considère les mesures prises pour permettre la poursuite du tournoi. Les détails seront publiés à court terme.

Les joueurs de tennis ne voient pas la quarantaine

L un de ces détails est que les athlètes doivent être mis en quarantaine et que ce sera probablement pour une période de deux semaines avant quils puissent se déplacer librement à nouveau.

Daniil Medvedev, le tout nouveau vainqueur de la finale ATP à Londres, sy oppose. Il décrit une quarantaine obligatoire contre CNN menant à lOpen dAustralie comme « dangereuse ».

« En supposant : je ne me plains pas davoir à rester dans un hôtel, mais ce nest pas possible si vous ne pouvez rien faire pendant deux semaines et que vous devez ensuite jouer un match pour trois séries de victoires. Cest juste dangereux pour la santé dun athlète. »

L

australien John Millman confirme les paroles de son compatriote russe. « Je pense que les joueurs internationaux naiment pas la quarantaine », a déclaré le numéro 38 mondial contre le Sydney Morning Herald.

Selon Millman, actuellement assis à Sydney le neuvième jour de quarantaine deux semaines après le retour des tournois de tennis européens, linactivité relative de lisolement obligatoire nuit à la performance physique dun athlète.

« Votre corps va payer un prix pour ça. Vous ne pouvez pas passer de zéro à cent à la fois. Si je me tenais sur le court de tennis maintenant, je serais vraiment sans valeur et probablement blessé. »