Les fans anglais sont les bienvenus au stade, mais pas Ă  Liverpool ou Man United

Les amateurs de sport anglais seront les bienvenus au stade en nombre limité à partir du 2 décembre. Selon la situation de la couronne par région, le gouvernement souhaite autoriser jusquà 4 000 ou 2 000 supporters dans les sports de plein air comme le football et 1 000 sports dintérieur comme la boxe et les fléchettes.

L Angleterre est actuellement dans un blocage strict, mais elle prendra fin le 2 décembre. « Cest un point à lhorizon », déclare Tim de Wit, correspondant dEurope Nouvelles.

« Cette décision est double. Le Premier ministre britannique Boris Johnson aimerait offrir aux gens quelque chose quils peuvent attendre avec impatience. Aller au football le jour de la boxe, sainte en Angleterre, et célébrer Noël ensemble est un peu possible. »

« De plus, il était sous pression dans son propre parti conservateur. Les membres du parti pensent que le blocage a été agréable, ils soutiennent que léconomie va souffrir. »

Pas Ă  Liverpool ou Ă  Manchester

Il y a un gros « mais « dans les plans de Johnson. La chance que trois jours aprÚs la fin du blocage il y aura effectivement des fans dans les tribunes à Liverpool-Wolves ou Manchester City-Fulham, est petite.

L

Angleterre remonte à ce que lon appelle le systÚme en trois étapes, ou le systÚme de niveaux de préverrouillage, dans lequel les régions sont divisées en niveaux de menace. Cette distribution sera annoncée jeudi.

Dans le « niveau 1 », le niveau de menace le plus bas, selon la BBC, 4 000 supporters sont les bienvenus pour les sports de plein air, mais aucune grande ville ne devrait tomber. Liverpool et Manchester sont susceptibles dĂȘtre classĂ©s dans le plus haut niveau de menace, le « niveau trois », ce qui signifie que dans les nouveaux plans, les fans seront toujours interdits.

Meilleure nouvelle pour Londres

« Je pense que Londres tombera dans le deuxiÚme rang, ce qui signifie que 2 000 supporters seront admis », explique De Wit. Les quatre niveaux professionnels en Angleterre ont un total de douze clubs londoniens, dont six sont en Premier League : Arsenal, Chelsea, Tottenham Hotspur, Fulham, West Ham United et Crystal Palace.

Les clubs du championnat, de la Ligue 1 et de la deuxiÚme ligue sont particuliÚrement touchés par le manque de recettes de vente de billets. Macclesfield Town a déjà pris la bouteille et ne sera probablement pas la derniÚre. De Wit : « Beaucoup de clubs meurent aprÚs la mort. »