Les bouchons dans les écoles sont-ils le meilleur remède pour la couronne ?

Les

infestations de Corona dans les écoles secondaires prennent des proportions telles que de plus en plus d‘écoles conseillent à leurs élèves de porter un bonnet pendant les cours, dans les couloirs et dans l’auditorium.

Selon Trouw, la tension est en cours depuis. « Les enseignants piègent les enfants pour mettre un bonnet, au mieux leur parler de solidarité avec leurs enseignants, mais ils les tiennent aussi responsables de la propagation du coronavirus, et les usent pour égoïste. « Devrais-je mourir ? », « Votre grand-mère devrait-elle tomber malade plus tard ? », sont des déclarations que les élèves et les autres enseignants entendent dans les salles de classe. »

Selon le journal, les parents se plaignent au Meldpunt Mouthcaps qu‘ils pensent que les élèves du secondaire sont trop jeunes pour les tenir responsables de la propagation du virus de cette façon.

« Il sème la peur et donne aux enfants un stress malsain. Une atmosphère où vous pouvez être renvoyé si vous ne portez pas un bonnet, il y a des notes pointues sur le mur sur l’obligation de porter ou les enfants sont placés dans une salle de classe séparée sans un enseignant sans casquette, semble agressive pour certains élèves et enseignants. »

A

partir du 1er décembre, il y a une obligation légale avec une clause de pénalité de 95 euros. Cela signifie que les élèves peuvent être condamnés à une amende s‘ils ne portent pas de bonnet buccal à l’école. Il est plus probable que de nombreuses écoles refusent à ces élèves l‘accès aux leçons.

Parle-moi.

Qu’ est-ce que tu en penses ? Un bouche-bouche est-il le meilleur moyen d’empêcher la propagation de la couronne dans les écoles ? Ou pensez-vous qu’il vaudrait mieux que les enfants ne fréquentent pas temporairement l‘école, par exemple en prolongeant les vacances de Noël ou en revenant à l’enseignement en ligne ? Parlez-nous sur notre page Facebook !