Le jihadiste obtient 28 ans pour une attaque au marteau contre lagent français

Un partisan du mouvement terroriste Etat islamique a été reconnu coupable d‘une attaque au marteau contre un policier à Paris. L’homme algérien de 43 ans a été condamné mercredi à 28 ans de prison.

Farid Ikken, ancien journaliste qui est allé étudier en France après un séjour en Suède en 2014, a attaqué un flic avec un marteau à Notre-Dame en juin 2017. Le policier s‘est présenté et n’a subi que des blessures mineures à la tête. Il a tiré sur Ikken dans la poitrine.

« C‘est pour la Syrie », cria l’homme lors de son attaque. Il a déclaré au juge qu‘il n’avait pas l‘intention de tuer qui que ce soit, mais qu’il voulait commettre une « violence symbolique » en représailles contre la participation de la France aux frappes aériennes sur Raqqa en Syrie et Mossoul en Irak.

J‘ ai juré allégeance à l’EI, qu‘il avait du temps à dire dans ces villes. Selon lui, il était bon de faire quelque chose pour ses « frères musulmans ».

La peine imposée était le maximum que l’accusation pouvait exiger.