Lancien coureur Denifl pour le rĂŽle dans le scandale du dopage germano-autrichien

L ancien cycliste Stefan Denifl a été condamné à une peine de prison de deux ans par le tribunal dInnsbruck, dont 16 mois de probation en raison de son rÎle dans le réseau de dopage autour du médecin sportif allemand Mark Schmidt. Il doit également verser une indemnité de 349 000 euros.

L Autrichien de 33 ans sera condamnĂ© Ă  la suite de lopĂ©ration Aderlass, une enquĂȘte de grande envergure menĂ©e par la police autrichienne et allemande sur le rĂ©seau de dopage sanguin dont Schmidt est le pivot. Dans des affaires antĂ©rieures, le tribunal Ă©tait suffisant pour les suspensions, y compris Alessandro Petacchi, Borut Bozic et Jarlinson Pantano.

Denifl, qui était sous contrat avec Leopard Trek, Vacansoleil-DCM et IAM Cycling, a avoué en mars 2019 quil était client de Schmidt et quil avait utilisé du dopage sanguin. Il a été suspendu quelques mois plus tard par lUCI International Cycling Union pour quatre ans. Denifl a déjà annoncé quil ne reviendra pas en tant que cavalier.

Selon laccusation, Denifl a utilisĂ© le dopage sanguin entre 2014 et 2018. Ses rĂ©sultats dans ces annĂ©es, y compris la victoire finale au Tour dAutriche en 2017 et une victoire dĂ©tape Ă  Vuelta la mĂȘme annĂ©e, ont Ă©tĂ© supprimĂ©s.

ArrĂȘt Schmidt

Vendredi prochain, le tribunal en Allemagne se prononce contre le médecin sportif Schmidt. Le procureur a exigé cinq ans et demi de prison contre lui. En outre, le juge des Communautés européennes estime que Schmidt devrait faire lobjet dune probation de cinq ans.