« La bureaucratie coule notre pays »

Notre pays souffre de bureaucratie et de manque de travail sur mesure, dit Johan Sijtsema.

Josef Tekeste-Yemane, avec environ 11 000 compatriotes couverts par la grâce générale de 2007, est toujours apatride parce quil nest pas en mesure de produire ses actes de naissance dÉthiopie. Nous savons combien il est difficile de demander des documents dans de tels pays (corrompus). Dès sa deuxième année de vie, il vit aux Pays-Bas, mais après 27 ans, il est encore apatride, parce que notre bureaucratie lempêche de fournir un travail sur mesure (affaire de rémunération égale). Malgré mon point de vue critique sur la politique dimmigration, jai honte dêtre à nouveau néerlandais dans ce cas et je me demande ce qui est vraiment « cool » dans ce pays.

Johan Sijtsema,

Rosmalen