IMCD, Shell et les banques mĂšnent ouverture rouge Damrak

L indice AEX a commencé lundi à Beurplein 5 avec une lourde perte. Les inquiétudes concernant les blocages en Europe à la suite de laugmentation des infections coronaires ont augmenté. Unibail, Shell et les banques étaient au fond.

L indice AEX a enregistré une perte de 1,4 % à 546,6 points. LAMX était inférieur de 1,1 % à 818,1 points.

En Allemagne, le groupe de logiciels SAP a perdu 13% dans un DAX rouge, aprÚs que le groupe a signalé des perspectives décevantes.

En Asie, la bourse de Shanghai a perdu prÚs de 1%, lindice principal à Tokyo a fermé 0,1% au min.

Wall Street se dirige vers un départ rouge. A louverture des bourses à 15h30, les Dow Jones, S&P 500 et Nasdaq perdront environ un pour cent.

Des restrictions supplémentaires ont été introduites dans de nombreux pays européens pour limiter la propagation du coronavirus. Selon les chiffres du Johns Hopkins Institute, 43 millions dinfections sont aujourdhui mortes sur 1,15 million de personnes.

Aux Pays-Bas, le cabinet nannoncera probablement pas de verrouillage mardi, rapporte des sources contre De Telegraaf.

La livre sterling a répondu au report de la date limite pour laccord commercial entre la Grande-Bretagne et lUnion européenne, de dimanche à mercredi. Les investisseurs voient dans le report des progrÚs dans les négociations.

Les

analystes regardent principalement jeudi entre vingt rĂ©sultats trimestriels cette semaine, lorsque la BCE explique sa dĂ©cision de taux dintĂ©rĂȘt et les grandes entreprises technologiques Apple, Amazon, Facebook et Google (Alphabet) rapportent leurs rĂ©sultats. CornĂ© van Zeijl, dActiam, met en garde contre un amortisseur, car les gains technologiques restent derriĂšre.

Le cours de Shell a également répondu au message dans The Telegraph selon lequel lancien chef de la direction Charles Holliday du géant minier BHP pourrait devenir le nouveau président.

Parmi les principaux fonds, IMCD Ă©tait en tĂȘte de la longue liste des perdants, avec une baisse de 5,7 %. Le fonds immobilier Unibail-Rodamco-Westfield cite 29 % de perte.

ABN Amro a perdu 2,6%, ING a perdu 2,3% et Aegon 1,8%. Les inquiétudes au sujet du dividende bancaire retourné. Selon Bloomberg, la deuxiÚme vague de couronne pourrait prendre plus de temps pour que les banques redistribuent les dividendes à leurs actionnaires. Auparavant, la Banque centrale européenne (BCE) semblait voter en faveur de la levée de linterdiction des dividendes introduite au début de lannée.

La

chaßne de fitness Basic-Fit a enregistré une baisse de 14% du chiffre daffaires à 318 millions deuros au cours des trois premiers trimestres, 6% de plus que lan dernier et 902 filiales, 118 plus dun an auparavant. De nombreux gymnases en France et

le

biotechnologue Kiadis Pharma, selon un communiqué de presse, peuvent présenter son traitement aux cellules NK contre le cancer du poumon lors de la conférence mondiale sur limmunothérapie.

Coca-Cola European Partners (CCEP), cotée à Amsterdam, veut acheter son partenaire industriel australien Coca-Cola Amatil dans le cadre dun accord dune valeur de 5,6 milliards de dollars.

Les

grandes entreprises de construction ont mis en garde contre la perte de « milliers demplois » parce quaprÚs un an et demi, lEmpire na pas réussi à déterminer lespace azoté pour de nouveaux projets.

L Association des propriĂ©taires de titres a averti les propriĂ©taires de certificats Rabobank. La banque a annoncĂ© deffectuer un paiement de toute façon. Mais la valeur de la dĂ©cision est limitĂ©e : seuls les certificats sont imprimĂ©s. « Les investisseurs qui supposent que lancien paiement reprendra peuvent ĂȘtre riches », dit le VEB. Rabobank a dĂ©clarĂ© plusieurs fois aprĂšs lannulation de la prestation en Mars quil ny a pas de garantie de paiement.

Une vue densemble avec les nouvelles financiÚres pertinentes gratuitement dans votre courrier ? Inscrivez-vous à la Newsletter DFT ici.