Hofland sort : « Donne-lui le meilleur, mais il n’a plus besoin de m’appeler »

Kevin Hofland accorde à Fortuna Sittard et Sjors Ultee le meilleur, mais indique que l‘entraîneur de l’équipe du Limbourg n‘a plus à l’appeler. Il est déçu par le faible contact avec Ultee qui, sans consulter Hofland, a repris le bâton à Fortuna.

Fortuna a commencé une avancée sans précédent dans lEredivisie sous Ultee. Seize points ont été retirés des sept derniers matchs et un nouveau contrat pour Ultee est en cours de réalisation. « Si vous perdez trois fois vous ne pouvez pas le faire, si vous gagnez trois fois vous êtes un meilleur entraîneur », Hofland parle de la performance de son successeur dans une conversation avec Voetbal International.
Hofland croit qu’
il mérite des crédits pour le succès actuel de Fortuna. « Sjors continue également sur la route que nous avons empruntée ensemble. Un joueur comme Martin Angha va très bien maintenant, mais j‘ai passé tant d’heures dans ça aussi… Sjors a certaines qualités, mais je le trouve aussi insuffisant dans beaucoup de choses. Je pense à moi aussi. À mon avis, Sjors est parfois trop doux et parfois s‘enfuit des choses. »
Entre Ultee et Hofland, les choses ne vont pas se passer à nouveau, comme l’
indique le praticien licencié. « Je ne force personne à être loyal, c‘est le choix de tout le monde. Mais je m’attendais à ce que Sjors mappelle. Pas par pitié, je n’attends pas ça. Écoute, Kevin, ça joue, je suis un candidat. »
« Sjors m‘a envoyé une application le lendemain de ma sortie », poursuit Hofland. « Et j’ai appelé une fois, à la fin de l‘année, quand j’ai dit dans une interview que je n‘avais pas eu de nouvelles de lui. Je vais lui donner le meilleur. On a bien travaillé ensemble, mais il n’a plus besoin de m‘appeler. C’est comme ça que je suis. »