Course vide à FvD : Eerdmans, Nanninga, Vlaardingerbroek et Pouw étape sur

FVD-éminent Annabel Nanninga jette dans la serviette et arrête Forum pour la démocratie. Joost Eerdmans, Nicki Pouw-Verweij et Eva Vlaardingerbroek la suivent.

Le quatuor aurait fondé sa décision sur les derniers développements.

« Ça s‘arrête ici. Un parti où le nazisme est protégé et où la critique interne constructive est systématiquement punie n’est pas mon parti » dit Nanninga. « Cependant, je continue avec une conscience claire au Sénat, au conseil municipal et aux États, pour les gens qui ont voté sur le programme de FVD. » Pouw-Verweij, troisième sur la liste des candidats aux élections de l‘année prochaine, reste également au Sénat.

Eardmans et Vlaardingerbroek, numéros 4 et 5 sur cette liste, abandonnent également leur place.« Merci pour tous les bons messages que j’ai reçus de votre part au cours des derniers jours », dit Eardmans. « Laventure s’arrête pour moi ce soir. »

Avec l‘implosion dramatique du Forum pour la démocratie, il y a une énorme retombée de l’électorat sur la droite. Qui va remplir ce trou ? Cela et plus encore dans le podcast ‘Het land van Wierd Duk’ :

Domper

Un grand amortisseur pour le quatuor a constitué la décision du conseil dadministration du parti de chercher une approche plus étroite de Baudet, alors qu’une majorité de la commission était opposée à cela quelques heures auparavant.

Les réalisateurs Lennart van der Linden, Rob Rooken et Astrid de Groot étaient jusqu‘à récemment sous la main des lanceurs d’alerte. Mais les cartes sont différentes là aussi. Le Grand quitterait la fête aussi.