Bourses détudes américaines baissées dur après le discours de Powell

Les marchés boursiers américains sont fermés avec de lourdes pertes jeudi. Les investisseurs ont réagi avec déception à un discours prononcé par le président de la Fed Jerome Powell. Le banquier central a indiqué que la situation sur le marché obligataire prêtait attention, mais il na pas pris de mesures pour supprimer la hausse rapide des taux dintérêt.

L indice Dow Jones a terminé 1,1% plus bas. Lindice globalement composite S&P 500 a baissé de 1,3 %. Le Nasdaq a baissé de 2,1%.

Le Nasdaq a baissé de 2,7% mercredi. Tesla a été lun des perdants lourds avec un moins de 4,8%. Le constructeur automobile était de 4,9% en rouge aujourdhui. La vente du Model 3 de Tesla semble également sachève au Japon. Cest après que le fabricant de véhicules électriques a réduit le prix de la berline de classe moyenne de près dun quart à un peu moins de 5 millions de yens, converti près de 39 000€. Cela rend la voiture plus à la portée des consommateurs qui veulent acheter une voiture de luxe à bas prix.

Apple a perdu 1,6%. La Commission européenne accusera officiellement Apple de fausser la concurrence dans les services de streaming de musique, rapporte le journal économique du Financial Times. Le géant de la technologie noffrirait pas de services concurrents de streaming de musique dans lApp Store la possibilité dinformer les utilisateurs quils peuvent sabonner à un coût moins cher en dehors de lApp Store.

Le fournisseur de services financiers Square, le patron de Twitter Jack Dorsey, acquiert le service de streaming de musique Tidal du rappeur et homme daffaires Jay-Z.

Exxon Mobil (+3,8 %) et Chevron (+0,8 %) ont été une exception positive à Wall Street. Les deux géants de lénergie bénéficient du prix du pétrole qui a atteint son point culminant en un an après lannonce de lOPEP et de la Russie que leur production d « or noir » ne sera augmentée quen avril.

Facebook valait 0,9% de plus. Facebook et Instagram donnent aux utilisateurs plus dinfluence sur la quantité dannonces politiques quils voient. La société de médias sociaux offre cette opportunité pour les deux réseaux depuis jeudi aux Pays-Bas et 97 autres pays. Désactiver complètement ces annonces nest pas possible. Cette option sapplique non seulement aux annonces électorales, mais aussi à dautres publicités politiques et publicités sur des questions sociales.

Les demandes WW sont faibles

Cet après-midi les chiffres sur les applications WW hebdomadaires aux États-Unis. Cela a montré que 745,000 Américains sans emploi se sont adressés au gouvernement la semaine dernière pour obtenir de laide. Il sagissait dun léger manège parce quil y a eu 750 000 demandes daide. Une semaine plus tôt, le nombre de demandes de WW sélevait à 730 000.