Baudet : couronne inconsciemment jeté dans le monde

Le coronavirus n‘a pas été délibérément jeté dans le monde. Cela dit, le contremaître du Forum pour la démocratie Thierry Baudet dans l’Europe Nouvelles Radio 1 News, où il a été le premier leader de la série électorale avec des interviews.

Baudet trouve « extrêmement coïncidence » que le virus est originaire à proximité d‘un laboratoire chinois où les virus ont été étudiés. Mais il contredit le fait que la couronne a été délibérément distribuée, comme le pensent un certain nombre de ses électeurs.

Baudet a également été invité sur la page Facebook de l’Europe Nouvelles pour répondre aux questions des téléspectateurs. Le chef de la FVD dit qu‘il ne prétend pas que le virus n’existe pas. Il appelle Corona une « grippe forte ». Selon Baudet, ce n‘est « pas rien », mais il croit que « nous le faisons sauter » avec les mesures de grande portée qui sont maintenant en vigueur.

Amortisé

Lorsqu’ on lui a demandé pourquoi il avait une opinion différente au début de l‘épidémie l’an dernier, il a lui-même dit au début qu‘il s’était « aussi effondré ». « La moitié de la population tomberait spontanément », a-t-il eu l‘idée des messages au début. Mais il a découvert que la couronne n’est pas le virus Ebola.

Baudet dit que 80% des jeunes ont un épuisement, que les entreprises tombent et que les personnes âgées ensemble. Par conséquent, il croit que nous devrions maintenant arrêter les « mesures absurdes » et sortir de « la crampe et la panique ».

Baudet voit également que la couronne est utilisée par les dirigeants mondiaux pour mettre en œuvre des mesures sur la voie d‘un « État mondial ». Il ne pense pas que le mot conspiration soit fou dans ce contexte. « Il est utilisé comme épithète, mais signifie littéralement qu’il y a des accords entre eux qui ne vous font pas sortir. »

Sur le marché du logement, Baudet a déclaré vouloir résoudre les problèmes en supprimant la loi sur le climat et en arrêtant les migrations. Quand la conversation portait sur les applis racistes qu‘il aurait envoyées, il s’appelait lui-même la « personne la moins raciste des Pays-Bas » et dit de « ne jamais regarder la couleur de la peau ».

VVD et l‘ADC ont condamné ces applications et déclaré qu’ils ne coopéreraient pas avec lui par la suite. Baudet croit que les parties changeront encore d‘avis. Selon lui, ils ont déjà enfreint les promesses électorales et il doit voir qu’ils ne vont pas travailler avec lui. « Nous sommes très bons et nous allons faire beaucoup mieux que toutes les prévisions », explique Baudet.

Regardez ici pour un résumé des questions et réponses avec Thierry Baudet :