Basic-Fit slim vers le bas sur Damrak rouge

L‘ indice AEX citĂ© lundi Ă  Beurplein 5 Ă  perte. Les inquiĂ©tudes concernant les blocages en Europe en raison de l’augmentation du nombre d‘infections coronaires ont augmentĂ©. ASMI, Shell et les assureurs bancaires Ă©taient au fond. Prosus s’est dĂ©marquĂ© avec les gagnants, tandis que Basic-Fit dans le Midkap minceur considĂ©rablement sur ses rĂ©sultats trimestriels.

L‘ indice AEX a enregistrĂ© une perte de 0,7 % Ă  550,8 points environ 11 heures. L’AMX a ensuite enregistrĂ© une baisse de 1,2 % Ă  817,5 points.

En Allemagne, le groupe de logiciels SAP a perdu 13% dans un DAX rouge (-2%), aprÚs que le groupe a signalé des perspectives décevantes. Le FTSE 100 britannique a chuté de 0,1%, le CAC-40 français a perdu 0,4%.

En Asie, le Hang Seng a gagnĂ© 0,5%, l‘indice principal Ă  Tokyo a fermĂ© 0,1% au min.

À l’ouverture de la Bourse de New York Ă  15h30, les Dow Jones, S&P 500 et Nasdaq perdront environ un pour cent selon les contrats Ă  terme.

Le dollar, de l‘aĂ©roport en crise, est devenu 0,2% plus cher par rapport Ă  l’euro. Or et argent ont perdu du terrain, la redevance pour les obligations d‘État amĂ©ricaines Ă  10 ans est tombĂ©e Ă  0,809%.

Coronavirus de la peur

Dans de nombreux pays europĂ©ens, des restrictions supplĂ©mentaires ont Ă©tĂ© introduites pour limiter la propagation du coronavirus. Dans le monde entier, dans 43 millions d’infections, 1,15 million de personnes sont mortes du virus selon les chiffres du Johns Hopkins Institute.

Aux Pays-Bas, le cabinet nannoncera probablement pas de verrouillage mardi, rapporte des sources contre De Telegraaf. « Une deuxiĂšme crise Ă©conomique est de plus en plus probable », conclut Simon Wiersma, analyste d’ING.

La livre britannique a chutĂ© de 0,3% de dimanche Ă  mercredi Ă  la suite du report de la date limite pour l‘accord commercial entre la Grande-Bretagne et l’Union europĂ©enne.

Les

analystes regardent jeudi cette semaine, entre vingt rĂ©sultats trimestriels, lorsque la BCE explique sa dĂ©cision de taux d‘intĂ©rĂȘt et les grandes entreprises technologiques Apple, Amazon, Facebook et Google (Alphabet) sortent avec des chiffres.

CornĂ© van Zeijl, d’Actiam, met en garde contre un amortisseur possible, alors que les gains technologiques sont Ă  la traĂźne : les bĂ©nĂ©fices doivent ĂȘtre trĂšs forts jeudi pour rĂ©pondre aux attentes.

Shell mĂšne les perdants Dans les

principaux fonds, le fournisseur de puces ASMI s‘est Ă©tabli avec 1,6 % en bas, suivi de NN (-1,4 %).

Le prix de Shell a rĂ©agi nĂ©gativement de 1,4 %, le prix du pĂ©trole s’est effondrĂ© de 3 % en raison de la baisse attendue de la demande due aux blocages. Le Telegraph a rapportĂ© que l‘ancien chef Charles Holliday du gĂ©ant minier BHP pourrait devenir le nouveau prĂ©sident de Shell.

Les fonds principaux comprenaient également le fonds immobilier Unibail-Rodamco-Westfield en bas avec une perte de 1,7 %.

ABN Amro a perdu 10 %, ING a perdu 1,3 % et ASR 0,8 %. Les inquiétudes au sujet du dividende bancaire retourné. Selon Bloomberg, la deuxiÚme vague de couronne pourrait prendre plus de temps pour que les banques redistribuent les dividendes à leurs actionnaires.

Le Fonds d’investissement Prosus Ă©tait en tĂȘte avec une augmentation de 1,4 %. Acieriste ArcelorMittal a augmentĂ© de 1,1%. Les rumeurs d‘une acquisition de Tata Steel Netherlands par un concurrent suĂ©dois ont alimentĂ© la spĂ©culation sur le marchĂ©.

Appuyez sur Basic-Fit

Fitness Chain Basic-Fit conduit dans le Midkap la liste des perdants avec 4,2% de perte. Elle a enregistrĂ© une baisse de 14% de son chiffre d’affaires Ă  318 millions d‘euros au cours des trois premiers trimestres.

Gymnases en France et en Belgique a dĂ» fermer Ă  nouveau. Pour le moment, l’entreprise reporte la construction de nouveaux clubs, Basic-Fit maintient ses objectifs de croissance intacts. GĂȘnant, mais aucune raison de paniquer, KBC a statuĂ© dans une analyse. Degroof Petercam maintient ses conseils d‘achat, la croissance du chiffre d’affaires est arrĂȘtĂ©e « temporairement », a conclu l‘analyste.

Boskalis Westminster a perdu 2,2 %.

Le

biotechnologue Kiadis Pharma (+0,2%) peut prĂ©senter son traitement par cellules NK contre le cancer du poumon lors de la confĂ©rence mondiale sur l’immunothĂ©rapie selon un communiquĂ© de presse.

Coca-Cola European Partners (-1,1%), cotĂ© Ă  Amsterdam, veut acheter son partenaire industriel australien Coca-Cola Amatil dans le cadre d‘une transaction de 5,6 milliards de dollars.

Les

grandes entreprises de construction ont mis en garde contre la perte de « milliers d’emplois » parce qu‘aprĂšs un an et demi, l’Empire n‘a pas rĂ©ussi Ă  dĂ©terminer l’espace azotĂ© pour de nouveaux projets. Builder BAM a perdu 2,1%, Heijmans a chutĂ© de 0,2%.

LAssociation des dĂ©tenteurs de titres (VEB) a averti les propriĂ©taires de certificats Rabobank (-0,2%). La banque a annoncĂ© d’effectuer un paiement de toute façon. Cependant, la valeur du jugement est limitĂ©e : seuls les certificats sont imprimĂ©s, selon la VEB. « Les investisseurs qui supposent que l‘ancien avantage reprendra peuvent devenir riches « , dit VEB, parce que Rabobank a dĂ©clarĂ© Ă  plusieurs reprises aprĂšs le retrait de la prestation en mars qu’aucune garantie de paiement ne l‘est.

Une vue d’ensemble avec les nouvelles financiĂšres pertinentes gratuitement dans votre courrier ? Inscrivez-vous Ă  la Newsletter DFT ici.