« Apple coupable de distorsion de la concurrence dans les services de musique »

La Commission européenne accusera formellement Apple de fausser la concurrence dans les services de streaming de musique, rapporte le journal économique britannique Financial Times basé sur des initiés. Apple ne fournirait pas de services concurrents de streaming de musique dans lApp Store avec la possibilité dinformer les utilisateurs quils peuvent sabonner à un coût moins cher en dehors de lApp Store. Dans lApp Store, les services doivent payer un pourcentage de toutes les ventes à Apple.

La Commission européenne veut accuser Apple de restreindre dautres services de streaming de musique, mais pas par elle-même. Avec elle, il pousse ses rivaux dans une position désavantageuse. Cest la première fois que la Commission européenne prend une telle mesure contre lentreprise technologique. En conséquence, les relations seront resserrées entre Bruxelles et le géant de la technologie. LUE est en train de réformer la réglementation européenne sur lInternet.

App Store

The UK Competition Guard Dog CMA va également enquêter sur la question de savoir si Apple abuse de sa position dominante sur le marché de lApp Store. LApp Store est la seule façon dont les développeurs peuvent offrir leurs applications aux utilisateurs diPhones et iPad. Les développeurs doivent payer jusquà 30 pour cent de leurs gains à la société américaine.

Apple fait lobjet dune enquête dans plusieurs pays en raison dun abus de pouvoir possible sur son app store. Aux Pays-Bas, lAutorité des consommateurs et des marchés (ACM) a presque achevé son enquête.

Plusieurs entreprises, y compris le service de streaming de musique Spotify et Epic Games, le créateur du jeu de tir Fortnite, se sont également plaints auprès des régulateurs ces dernières années pour les mêmes raisons.