André Rieu est impatient de se produire à nouveau

André Rieu se sent durement touché par la coronacrisis. L‘année passée contraste fortement avec les années précédentes pour le « roi de la valse » qui a voyagé partout dans le monde avec son Orchestre Johann Strauss et ses spectacles colossaux. Le violoniste est impatient de se produire à nouveau pour une messe.

« Que tout soit à nouveau verrouillé, vous ne serez pas dans les vêtements froids », dit André Rieu à l’ANP, en se référant au blocage qui est entré en vigueur ce mois-ci.

C‘ était un coup dur pour le violoniste. « Je n’ai plus de revenus depuis mars et je suis chez moi », dit André, qui continue de déménager sa tournée en Amérique, en Angleterre et au Danemark, entre autres. Au lieu de jouer, il essaie de rejoindre ses fans par le biais d‘un concert virtuel, Magical Maastricht. Et il a publié un disque de musique de Noël des concerts de l’an dernier.

Performance

André est impatient de se produire à nouveau pour une masse. « Je ne sais pas si je peux passer ce premier concert sans larme », dit-il. « Et je suis nerveux à mort. » Mais il est prêt, même s‘il est censé jouer demain. « Je sais tout par cœur et avec une petite répétition, je suis de retour. »

Les restrictions le rendent triste. Comme les bonnets, bien qu’il pense qu‘il est très important de les porter correctement et de suivre les règles. « Mais c’est horrible de voir. Pour cette seule raison, je ne pourrais jamais être chirurgien. Les costumes de nos spectacles sont un peu plus festifs. »