170 000 euros de dégâts infligés à la prison après une tentative de flambée

La

prison d‘Ooyerhoek à Zutphen a subi 170 000 euros de dégâts lors de l’échec de la tentative de libération d‘Omar L. en janvier. L’établissement pénitentiaire veut récupérer ce dommage auprès de quatre suspects français qui sont actuellement jugés par le tribunal de Zutphen, rapporte Omroep Gelderland. La justice exige des peines de 4,5 ans de prison à l‘encontre des suspects.

Omar L. purge une peine d’emprisonnement à perpétuité pour sa part dans plusieurs meurtres et tentatives de le faire dans le milieu criminel dAmsterdam.

Rouleaux de meulage et coupe-boulons

Selon le ministère de la Justice, le 19 janvier, les quatre ont essayé de faire une ouverture dans la clôture de la prison avec un rouleau de meulage et un coupe-boulon. Ils ont également mis le feu à une camionnette bloquant une porte d’entrée.

Voir ci-dessous les images de la camionnette après l‘extinction de l’incendie :

Les quatre suspects français se sont enfuis dans une voiture alors qu‘il était clair que l’évasion échouerait. Ils ont laissé la camionnette en feu à la porte de la prison. La tentative d‘évasion a causé des dommages aux clôtures, aux portes et au câblage de la prison.

Les quatre ont eu lieu le même jour. Ils sont soupçonnés d’aider à une tentative d‘évasion, un incendie criminel, la destruction de la clôture et la guérison des polaires utilisées.

Découvrez les images de l’arrestation ici :

Après l‘échec de la tentative d’évasion, Omar L. a été transféré au centre de sécurité supplémentaire à Vught.