14 000 personnes ont déjà signalé par CoronaElder quelles étaient infectées

En plus de deux semaines, environ 14 000 personnes utilisant le CoronaElder ont indiqué par cette application qu‘elles étaient infectées par le coronavirus. Cela a dit ministre de la Santé Hugo de Jonge lundi dans la première chambre lors du débat sur la loi de la couronne. « C’est beaucoup », a-t-il dit. Pendant ce temps, plus de 3,5 millions de personnes ont téléchargé l‘application sur leur téléphone mobile. De Jonge aimait trop ça.

L’ application est utilisée à l‘échelle nationale depuis le 10 octobre. L’application avertit les utilisateurs s‘ils étaient près d’une personne infectée pendant 15 minutes. Ce dernier doit lindiquer dans l’application avec l‘aide du GGD. Les bénéficiaires seront alors invités à rester à la maison et à se faire tester en cas de plainte.

L’ application devrait aider à soulager la pression sur la source et contacter la recherche des GGD. Toutes les données sont anonymes et ne seront pas stockées. Il n‘est donc pas clair combien de personnes ont reçu une telle notification, parce que le système ne l’indique pas, dit un porte-parole de De Jonge. Selon lui, dimanche seul 1400 personnes qui étaient positives sur Covid-19 testé, que, avec le GGD rapporté dans l‘application.

Lundi, la ministre de l’Éducation Arie Slob a reçu un rapport via le CoronaElder lors d‘un débat à la Chambre des représentants. Un employé proche s’est avéré être testé positif. Slob a reçu un message de ses employés, mais il a également reçu une notification via l‘application. La consultation a ensuite été suspendue parce que le ministre, qui n’avait pas lui-même de plaintes, a dû immédiatement mettre en quarantaine.